Share

L’injonction au numérique ­ La nécessité d’une formation adaptée

Parce que le monde économique change, pour répondre aux nouvelles attentes en matières de compétences et de savoir­faire, il faut donc partir de la source et des fondamentaux à savoir la formation.

L’éducation doit faire face à de nombreux défis. C’est l’une des recommandations des chercheurs du CNNum présentée dans leur dernier rapport. Ils parlent même de “refondre le design pédagogique de la formation continue”.

Qui sait? La formation de demain se fera peut­être directement dans des tiers­lieux. Dès à présent, le développement des MOOCS, ces formations ouvertes à distance, apporte de nouvelles façons d’appréhender la formation avec le système de validation des acquis.

Il y a également des écoles (physiques) qui apportent de nouvelles offres de formations davantage adaptées aux besoins des emplois dans le secteur du numérique et à destination d’un public sorti du système scolaire classique. D’ailleurs parmi les 171 formation labellisées “Grande École du Numérique”, trois adhérent à ARSENIC.

Une réflexion pédagogique

Il reste cependant encore beaucoup de retards dans l’éducation nationale. C’est ce que souligne l’institut Montaine dans son dernier rapport publié le 7 mars 2016. En partenariat avec le Boston Consulting group (BCG), l’institut alerte en effet sur la nécessité en France d’avoir une stratégie numérique à la hauteur, afin de s’aligner sur les autres pays occidentaux comme les Etats­Unis.

Ainsi, le grand « plan pour le numérique à l’école », censé être mis en œuvre à partir de la rentrée 2016, ne doit pas seulement apporter des tablettes tactiles aux collégiens. Un réflexion pédagogique générale doit l’accompagner pour qu’il s’adapte aux réalités du marché du travail.

Tout au long de l’événement des #REUNIC16, une série de conférences­débats et des workingcamps, permettront de comprendre cet impératif de l’école à prendre en considération l’impact du numérique. De nombreuses personnalités telles que Youcef Bouchaal, directeur de Avenir 84, Guillaume Quiquerez, directeur de Simplon.co ou encore Anaïs Crouzet, responsable du programme Offre de Service digitale (direction Régionale Pôle Emploi), tenteront de répondre entre autres aux questions suivantes:

  • Quels dispositifs de formation sont mis en place pour répondre aux besoins numériques des professionnels ?
  • Comment les dispositifs de formations et les nouvelles formes d’enseignement (à distance) s’adaptent­ils à l’évolution des pratiques professionnelles ?
  • L’apprentissage du code doit­il être généralisé ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.