#Edito – Juillet 2016

L’avenir du travail est numérique

À l’heure où les acquis du monde du travail sont questionnés de toutes parts, nous, acteurs de la Médiation Numérique, nous devons d’accompagner cette transition, désormais inévitable. La thématique des REUNIC16, notre rendez-vous annuel, était ainsi plus que jamais dans l’air du temps. Avec de multiples acteurs (élus, adhérents, chercheurs et universitaires, partenaires, ou encore professionnels de la Médiation numérique, de l’emploi et de la formation, spécialistes des questions liées au numérique), nous avons interrogé l’impact du numérique dans le monde du travail.

Nous nous avons évoqué entre autres le dernier rapport du Conseil national du numérique (CNNum), intitulé «Travail, emploi, numérique – Les nouvelles trajectoires », qui apporte une vingtaine de propositions pour faire de cette injonction numérique une opportunité pour tous.

Plusieurs enseignements ressortent des REUNIC16, dont le constat d’une nouvelle forme des parcours professionnels. En effet, parce qu’aujourd’hui et demain encore davantage, les parcours professionnels sont et seront à la fois hybrides et fluctuants, il est difficile de penser que nous aurons le même métier et encore moins que nous allons rester dans la même entreprise durant toute notre vie active. Les exemples sont partout et même tout près.

Le départ de Stéphane DELAHAYE, qui s’envole vers de nouveaux horizons auprès de notre adhérent Urban Prod, en est une belle illustration. Durant 4 années à ARSENIC, il a grandement contribué au développement de la Médiation numérique dans la région, à la sensibilisation des pouvoirs publics ainsi qu’à la reconnaissance de notre secteur sur le territoire national. Conseiller municipal en charge du numérique à Martigues et responsable du pôle formation à Urban Prod, il compte désormais parmi les heureux administrateurs d’ARSENIC.

Parce qu’on ne quitte jamais vraiment la Médiation numérique, elle est partout et sous de multiples formes…

Bref

Les REUNIC16 constituent un moment clé pour nous, acteurs de la médiation numérique de la région PACA. Nous avons convié différents types d’acteurs pour échanger autour de l’impact du numérique dans le monde du travail. Vous étiez nombreux à répondre présents, ce qui a largement participé du succès de l’événement.

L’agence du numérique a été officiellement lancée le 7 juin dernier par Axelle Lemaire, secrétaire d’État en charge du Numérique. Elle regroupe l’ensemble des missions étatiques de déploiement d’une stratégie nationale de développement numérique (en termes d’infrastructures, d’économie et d’usages).Urban Prod et l’Office proposent, du 11 au 15 juillet, le Summercamp, une université d’été destinée aux 16-30 ans où ils pourront mettre « les mains dans le cambouis numérique » afin de tester tous les outils et applications actuels et créer leurs propres médias.

Transition numérique

Alerte à la baisse des financements publics

La Médiation numérique serait-elle en passe de devenir l’apanage des start-ups sociales ? Alors que l’accompagnement aux usages numériques apparait plus que jamais comme une nécessité pour assurer un accès équitable aux droits, que les pratiques de médiation numérique doivent être inscrites dans les axes prioritaires de la politique publique, l’Etat se désengage toujours davantage et les fonds de soutien se privatisent : appartient-il encore au service public d’assurer l’inclusion numérique de tous les citoyens ?

ARSENIC œuvre, à tous les échelons territoriaux, à une prise de conscience de la nécessité de soutenir l’accompagnement de publics souvent démunis face à la dématérialisation des services publics.

Transition numérique des TPE/PME

ARSENIC projette le développement d’un accompagnement spécifique et des partenariats avec le monde économique, afin de venir en aide aux TPE et PME qui peinent à s’approprier les nouveaux usages numériques et à intégrer ces technologies pour améliorer leur compétitivité.

Après avoir rencontré des Clubs d’entreprises, la CCIMP, l’ACT Méditerranée, la Maison de l’emploi de Marseille et l’AGEFOS PME, force est de constater que la médiation numérique a tout son rôle à jouer auprès des entreprises, en complémentarité de l’existant.

Des temps de réflexions sur l’élaboration d’une offre de service à destinations des TPE / PME des différents territoires seront suggérés aux acteurs intéressés, notamment sur le territoire du 04, où le besoin en la matière des petites structures de l’hôtellerie-restauration et une partie de leur clientèle (curistes de la station thermale de Gréoux-Les-Bains) a été diagnostiqué par les offices de tourisme.

Lancement de l’Agence du Numérique

Axelle Lemaire, secrétaire d’État en charge du Numérique, a officiellement lancé le 7 juin 2016 l’Agence du numérique qui regroupe l’ensemble des missions nationales d’accompagnement de la transition numérique de notre société.

Concrètement, l’agence va mener des actions de proximité avec des acteurs de terrain tels des entrepreneurs, des élus et services des collectivités territoriales, des acteurs de la médiation numérique, ou encore des services déconcentrés de l’Etat, afin de créer les synergies nécessaires.

Le projet de l’agence s’articule autour de ces trois grandes missions :

  • Axe infrastructures : le plan France Très Haut Débit pour une meilleure couverture sur l’ensemble du territoire.
  • Axe économie : l’initiative French Tech à destination du développement des écosystèmes de starts-ups et d’innovation.

Axe usages : le programme Société numérique pour renforcer l’accès des publics éloignés du numérique aux usages essentiels, organiser l’acculturation des citoyens au numérique et financer les projets innovants (projet de création d’une fondation pour le financement de projets d’accompagnement).

C’est arrivé près de chez vous

Animation territoriale du Var – Draguignan

Le 26 Février dernier, au Conservatoire du Numérique (C’Num) de l’association MODE à Draguignan, s’est tenue l’animation territoriale ARSENIC sur le thème : « Des services proposés par les espaces de coworking, tiers-lieux et fablabs au dispositif MSAP, quels sont les nouveaux modèles de financement et de développement envisageables ? »

En présence de Madame Marie RUCINSKI-BECKER, Vice-Présidente du Conseil Départemental du Var et Directrice de secteur à l’ODEL-VAR, et avec une large représentation de la médiathèque départementale, le futur fablab de St Maximin La Sainte Baume LAB PROVENCE, l’ERIC Cyber-base du Luc en Provence et la chargée d’aménagement numérique de la Communauté de Commune Cœur du Var, ce temps fut l’occasion de s’apporter mutuellement une nouvelle vision et de riches informations pour l’animation des lieux de médiation numérique, existants comme futurs.

Les Ateliers #ProfMedNum : c’était pour vous, médiateurs numériques…

Dans le cadre de la professionnalisation des acteurs de la médiation numérique en PACA, ARSENIC a proposé cette année des ateliers d’échanges et d’analyse de pratiques professionnelles durant les mois d’avril, mai et juin, à raison d’un atelier par département et à l’attention des médiateurs numériques de terrain. L’objectif est de structurer le réseau en une organisation apprenante et de permettre la montée en compétences de tout un chacun comme le développement de projets au sein des espaces publics numériques.

3 ateliers se sont tenus au Portail du Numérique du CBE Sud Lubéron à Pertuis, au Cyberkiosc de l’association SLV à Valbonne et à la Fabulerie de l’association DesignTheFuturNow à Marseille.

Ce sont au total 33 médiateurs numériques qui se sont inscrits et 31 d’entre eux qui se sont mobilisés une matinée pour se connaître et échanger sur leurs modes d’intervention, leurs projets et difficultés rencontrées.  Avec la méthodologie de l’Arbre à problème, les médiateurs numériques ont soulevé des problématiques communes et envisagé ensemble des solutions pour l’amélioration de leurs difficultés.

On retrouvera notamment, la difficile recherche de financements pérennes, le déficit de communication des dispositifs de médiation numérique et la mauvaise définition des champs d’intervention du médiateur numérique.

L’outil Slack a été proposé afin que chacun puisse venir enrichir les solutions pouvant être apportées aux problématiques énoncées. Slack sera davantage animé par ARSENIC dès le courant de l’été 2016. Et après ? Les retours d’expériences et l’expression des difficultés ont permis la définition des besoins en formation et en temps d’échanges à réorganiser à la demande de tous les participants. ARSENIC va pouvoir désormais s’atteler à préparer une programmation professionnalisante, comprenant des temps de formation et d’échange plus spécifiques et correspondants aux attentes exprimées.

Animation territoriale de la Métropole Aix-Marseille-Provence – Marseille

Le 4 mai dernier, se sont réunis les acteurs de la Médiation numérique du territoire d’Aix Marseille Provence Métropole au MarsMedialab de Marseille. L’objectif était de penser ensemble la place de la Médiation numérique au sein des politiques de développement local, et d’adopter une stratégie de promotion des enjeux et de l’utilité sociale d’une Médiation numérique active et multimodale, pour mieux sensibiliser les élus. Cette rencontre, constitutive d’une première étape de réflexion, a été l’occasion de prendre connaissance des compétences de cette métropole comme de son fonctionnement, dont une synthèse en image et très pédagogique, a été réalisée par Anonymal TV : « Comprendre la Métropole Aix-Marseille-Provence ».

A l’issue, et en référence aux propositions développées au sein de l’Etude TACTIS,  les acteurs ont débattu des axes d’orientation dominants.

La finalité étant l’obtention d’une politique métropolitaine de Médiation numérique, afin de “rendre le territoire métropolitain plus désirable, en développant notamment les relations de proximité et la participation des citoyens à la gouvernance de l’espace métropolitain” (Etude TACTIS).

Lancé dans le cadre de la French Tech Aix-Marseille, l’Open Bidouille Camp Provence a eu lieu à la bibliothèque Méjanes d’Aix-en-Provence les 27 et 28 Mai 2016. Nous étions présents et avons rencontré bon nombre d’acteurs de la médiation numérique.

Open Bidouille Camp Provence – Aix-en-Provence

L’Open Bidouille Camp est un événement organisé par les acteurs aixois de la médiation et de la fabrication numérique visant à offrir une tribune aux « Makers » du Sud de la France.

Sous la forme d’une fête populaire, il a attiré un public vaste et varié. On pouvait y trouver des partages de connaissances, la transmission de savoir-faire et des ateliers de « Fais-le toi-même » (DIY). Le public était invité à découvrir, tester, expérimenter gratuitement diverses activités créatives et suivre des conférences sur l’Open Data et le rôle du service public dans toute cette révolution numérique. Un moment fort constructif qui en appellera d’autres.

#Edito1 – Février 2016

Selfie, Open Data, MOOC, Hashtag, Googliser, Bitcoin, Captcha, Permalien, etc… En seulement trois ans, près de 50 nouveaux mots liés aux usages numériques ont intégré les deux grands dictionnaires. La culture numérique interpénètre la culture littéraire et confirme que le numérique est un « fait social total » au sens de Marcel Mauss.

Mais ce n’est pas parce que le numérique est auprès de chacun d’entre nous à tout instant, que nous le comprenons ou le maîtrisons. La Transition numérique de la société se fait alors à marche forcée, poussée par des enjeux industriels et économiques colossaux, sans y associer pleinement les citoyens. Bien au contraire, le citoyen consommateur idéal doit abandonner sa réflexion pour plus de réflex.

En tant qu’acteur de la Médiation numérique et de l’Education populaire, je ne saurais valider une telle inéluctabilité. Bien au contraire, j’œuvre au quotidien, au sein d’Arsenic et avec son réseau, au développement d’une culture numérique citoyenne qui permettra à chacun de prendre pleinement part à la Transition numérique, en toute connaissance de cause.

C’est le chemin que nous avons pris il y a 7 ans déjà avec la création collective d’Arsenic et que nous continuerons d’arpenter en 2016. Rencontrant sur notre passage des événements forts pour notre secteur : la loi sur la République Numérique, les #REUNIC16*, les Assises de la Médiation numérique, la Ouishare Fest, les Journées régionales de l’Internet Accompagné, le Forum des Usages Coopératifs, etc. En tant que Pôle interrégional de la Médiation numérique, Arsenic y sera un participant actif.

Cette année, nous devrons profiter de toutes les occasions –comme cette première newsletter- pour affirmer notre leitmotiv : « Pas de Transition numérique sans Médiation numérique ». Et malgré les incertitudes institutionnelles et un contexte général souvent morose, je reste convaincu que la Médiation numérique sera de plus en plus entendue et soutenue.

Arsenic, ses adhérents, ses administrateurs, son équipe sont donc mobilisés pour cette nouvelle année, que nous vous souhaitons bonne et heureuse.

Yves Sibilaud

Président d’Arsenic

Bref.

Les prochaines Assises Nationales de la Médiation numérique se tiendront en Lozère en 2016. La Lozère se trouvant dans le Grand Sud-Est, ARSENIC est co-organisatrice de l’événement qui portera essentiellement sur la question de la ruralité et de l’aménagement du territoire!

Parce qu’ARSENIC voit toujours plus loin et élargit encore son périmètre d’action, l’équipe s’agrandit ! Stéphanie nous a rejoint ce mois-ci, avec pour mission les questions liées à l’emploi et la formation !

 

Transition Numérique

 

Projet de loi “Pour une République numérique” adopté par l’Assemblée

Avec une seule voix contre, le projet de loi “Pour une République numérique” a été adopté à l’Assemblée Nationale à une écrasante majorité. Il sera examiné d’ici quelques mois par le Sénat. Si la protection des données personnelles, le droit à l’oubli, le renforcement du pouvoir de sanction de la CNIL ou encore la lutte contre les cyber-violences y sont évoqués, quid de la question des communs et de l’accompagnement aux usages ? Ces aspects sont inexistants. Nous déplorons le fait que la “fracture numérique” soit uniquement abordée sous l’angle de l’accès aux outils informatiques ainsi qu’au haut-débit, Internet étant désormais érigé au rang de “bien de première nécessité”. C’est en outre avec étonnement que nous découvrons que la création d’un OS français revient sur le devant de la scène. L’appel à consultation publique lancé en amont de l’examen du projet de loi est toutefois une initiative louable, qui mériterait d’être rendue systématique !

 

Interpellation de la Secrétaire d’Etat face à la dématérialisation massive des services publics

L’année 2016 semble être celle d’un virage « brutal » des administrations publiques vers le tout numérique : le cumul des stratégies de dématérialisation des acteurs du Service Public (Pôle Emploi, Caisse d’Allocation Familiale, URSSAF, Caisse d’Assurance Maladie…) annoncé en 2015 se met en œuvre dès maintenant, sans consultation préalable avec les acteurs de la médiation numérique.

Des usagers en nombre croissant, démunis face à cette réorganisation (avec parfois des fermetures des guichets de réception physique) et livrés à eux-mêmes, sont réorientés (de façon formelle) vers nos structures gestionnaires d’EPN afin d’être accueillis voire accompagnés dans la pratique de ces nouveaux services et interfaces mis en ligne par chaque administration ou service. Ainsi, nous avons constaté un afflux important de demandeurs d’emploi et d’allocataires CAF parmi nos publics.

Depuis le programme Emplois d’Avenir numériques en région, ARSENIC a également renforcé ses liens avec Pôle Emploi. Or, il apparaît que la stratégie de l’Agence consiste à passer au «100% numérique». Oui, mais qu’en est-il de celles et ceux qui échapperont à la révolution numérique ? La Médiation numérique peut y répondre, à condition de mettre en place un cadre de partenariat et identfier les financements nécessaires. C’est le sens d’une première charte de partenariat signée dans les Bouches-du-Rhône et d’une rencontre avec la Direction régionale…

Force est de constater une accélération massive du rapprochement entre les agences locales de Pôle Emploi, et des CAF avec les EPN, que ce soit pour connaitre le nombre de postes informatiques connectés ou recevoir un label Relais Numérique… Ces initiatives locales aboutissent de fait à des relations inégales selon les territoires, avec néanmoins comme trait commun le non financement des actions demandant un savoir-faire professionnel en termes de Médiation numérique. La mobilisation croissante de nos espaces est un indicateur fort de la reconnaissance de notre travail par ces services, qui ne peut toutefois être gratuit et dont le coût doit être pris en compte.

Aussi, pour que cet accompagnement à la transition numérique soit formalisé, pour pouvoir répondre de manière satisfaisante aux besoins des usagers et afin que le travail réalisé par les médiateurs numériques des EPN soit reconnus de façon pérenne, nous avons entrepris d’attirer l’attention d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, sur la nécessité d’abonder un fonds interministériel.

 

Nos adhérents labellisés Grande Ecole du Numérique

Parmi les 171 formations labellisées “Grande Ecole du Numérique” par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, et de la Recherche, Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, 3 adhérents ARSENIC !

Ainsi, à l’instar de M.O.D.E. à Draguignan avec sa formation CSS (Coding Social School), Avenir 84 à Avignon ainsi que Le Hublot à Nice sont lauréats. Il s’agit de proposer des formations courtes, intensives et gratuites à des publics prioritairement sans qualification ou diplôme, à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle.
Ce dispositif soutenu par le gouvernement a pour objectif de répondre aux besoins d’emploi dans le secteur du numérique, en favorisant l’accès aux décrocheurs scolaires et aux chômeurs de longue durée, en leurs permettant de se qualifier dans le domaine du numérique. Un grand bravo !

C’est arrivé près de chez vous

 

Ca déménage !

Forts de l’émulation et de l’enthousiasme suscités par le coworking avec les associations Urban Prod et l’Office, c’est au coeur du quartier Belsunce que nous entreprenons de changer le monde tous ensemble ! Comme le disait si bien André Maurois, “Le monde progresse grâce aux choses impossibles qui ont été réalisées”. C’est précisément ce que nous nous attachont à faire au quotidien au MarsMedialab, lieu des humanités numériques, espace de création, de production et de débats sur les nouvelles cultures numériques et collaboratives. Avec pour trait commun les valeurs citoyennes de partage, de solidarité, de diffusion et de valorisation du savoir, nous oeuvront à consolider les bases d’une société de demain dans laquelle l’appropriation par tous et pour tous des pratiques et des usages numériques sera gage d’épanouissement. La transition numérique se fera avec la médiation numérique, dans un souci permanent d’émancipation collective.

Bienvenue à Stéphanie !

Parce qu’ARSENIC voit toujours plus loin et élargit encore son périmètre d’action, l’équipe s’agrandit ! Stéphanie nous a rejoint ce mois-ci, avec pour mission le soutien de l’activité des acteurs de la médiation numérique en région, la valorisation de leurs métiers et le développement de leur professionnalisation. Ainsi, elle partira à la rencontre des emplois d’avenir du numérique et des professionnels sur le territoire régional. Au plus prêt du travail de terrain et à travers ces temps d’échanges privilégiés, elle recensera et cartographiera les compétences communes et spécifiques, et recensera les futurs besoins en compétences afin d’anticiper les évolutions de l’activité d’accompagnement aux usages numériques. Tout en oeuvrant à une majeure reconnaissance du secteur, elle sera à la disposition du réseau pour informer sur les métiers émergents, les services publics de l’orientation et de l’emploi , et établir des passerelles avec les professionnels de l’économie numérique !

 

Animation Territoriale du Vaucluse à Lourmarin

Le 7 janvier dernier, le réseau et les représentants locaux de l’économie numérique s’est retrouvé à La Fruitière numérique de Lourmarin pour évoquer les pistes de collaborations possibles entre les associations, les collectivités et les entreprises. Ainsi, la visite du FabLab nous a permis de découvrir entre autres l’Elephant Box, dispositif imaginé parla Fruitière dans le cadre d’un partenariat avec le CVT, la CIRAD et le Ministère de la Faune au Gabon sur l’aide à la gestion du c onflit Homme-Faune et plus particulièrement – comme son nom le dit si bien ! – le CHE, le conflit Homme – Eléphant : des balles de ping-pong au piment pour éloigner les éléphants !

 

Présentation du dispositif MSAP à Aix-en-Provence

ARSENIC et l’ADRETS ont proposé le 17 janvier dernier à Aix-en-Provence une présentation du dispositif MSAP et de ses financements (de 10 à 35 000 euros par an). Face au passage au “full web” des services publics, de nombreux opérateurs s’alarment en effet de l’afflux massif de bénéficiaires de ces services, qui, démunis face à la fermeture des guichets, poussent la porte de nos EPN à la recherche d’un accompagnement. La labellisation MSAP (Maison de Services au Public) basée sur un cahier des charges accessible et souple et co-financé par un fond mutualisé inter- opérateurs (CPAM, CARSAT, CAF, Pole Emploi…) peut répondre à une partie des besoins liés à cette augmentation soudaine du nombre de bénéficiaires. Nos deux structures distilleront sur le territoire d’ultérieures réunions de travail sur ce dispositif, encourageant tout particulièrement le portage de labellisations communes à plusieurs structures.

 

Participation au Comité de Pilotage pour l’Organisation des Assises Nationales de la Médnum

Après Caen et la Basse-Normandie, en route pour la Lozère ! Cette année, les Assises Nationales de la Médiation numérique se tiendront à la Maison de l’Emploi et de la Cohésion sociale de Mende. Comme chaque année, ARSENIC participe activement à l’organisation de cet événement incontournable. Cette semaine, un atelier collaboratif “Vision partagée” des Assises a marqué le début du travail du Comité de Pilotage. L’occasion pour les organisateurs de définir ensemble les contours de la rencontre, qui, accueillie au coeur d’un territoire rural porté par une région en plein essor, promet d’être tournée vers les questions de l’emploi, du développement économique et des territoires.

Porteuse du projet “Codi n camp”, la Maison de l’Emploi et de la Cohésion sociale s’attache à concilier ruralité et numérique, en proposant une formation au codage à la campagne, à destination prioritairement des publics éloignés de l’emploi et du numérique.

 

Participation aux Schémas Directeurs

ARSENIC poursuit sa participation à l’élaboration des Schémas Directeurs SDTAN, SDUN, SCORAN, Métropole… Comme nous l’avons fait à Gap pour les Hautes-Alpes ce mois-ci, nous participons ainsi systématiquement aux instances techniques et de pilotages des Schémas Directeurs, qu’ils portent sur les questions d’infrastructures, de services ou d’usages numériques.

Récemment, ARSENIC a contribué à l’élaboration du Document d’Interpellation Stratégique numérique en vue de la création de la Métropole Aix-Marseille-Provence, étude menée par le cabinet TACTIS pour le compte de la Caisse des Dépôts. Cette participation a permis d’inscrire la Médiation numérique dans les 3 actions prioritaires du nouvel EPCI ; avec notamment le soutien aux lieux de Médiation numérique existants, la création d’un Pass Numérique Métropolitain, la mise en place d’un InfoLab par Conseil de Territoire, l’animation d’ateliers «Transition numérique» pour les TPE/PME, etc. Sans compter la création par ARSENIC d’un Comité métropolitain de la Médiation numérique réunissant les 54 acteurs du secteur présents sur la Métropole. Le contenu de ce document d’interpellation sera d’ailleurs présenté et soumis à débat le 25 février prochain au Palais de la Bourse de Marseille !